52 % – Petites chroniques du sexisme ordinaire

52 % - Petites chroniques du sexisme ordinaire

Un dessin valant souvent mieux qu’un long discours, comme le veut l’adage, ce n’est pas un roman que je vais vous présenter aujourd’hui, mais un recueil de dessins. 52 % – Petites chroniques du sexisme ordinaire est l’œuvre de Visant, dont vous avez peut-être déjà vu les dessins sur Rue 89 Bordeaux.

Visant a l’humour noir. Il aime, selon ses propres termes, « la saine provocation qui décolle la pulpe du fond ». Ajoutez à cela le fait qu’il connaît les chats sur le bout des doigts (et du stylo) et qu’il est sensible aux combats féministes et vous comprendrez pourquoi j’ai fini par le découvrir !

Tout est parti d’une campagne de crowdfounding sur Ulule qui a attiré mon attention.

Tout m’a plu : le sujet et le style des dessins. J’ai donc participé à la collecte. Et comme elle a atteint son objectif, j’ai reçu un superbe ensemble livre dédicacé / mug / tee-shirt, comme vous pouvez le voir ci-dessus.

Le tee-shirt ne passe pas inaperçu lorsque je l’arbore sur un salon du livre ou un marché. Invariablement, il suscite des réactions : commentaires intéressés ou moqueurs, moues ironiques ou dubitatives… J’en profite alors pour évoquer ma trilogie sur les femmes 🙂

Dans 52 % (parce que c’est la proportion de femmes sur Terre), il y a aussi la définition de quelques mots-clés : déterminisme, essentialisme, égalité, sexisme, masculinisme, harcèlement, violence. Une définition à la Visant, bien sûr !

Tous les dessins ne me font pas rire de la même manière, mais ils véhiculent des messages qu’il me semble important de répandre.

La série des « Joyeux Noël sexiste » m’a rappelé des souvenirs : quand, à cinq ans, alors qu’on m’avait offert une cuisine en Lego, j’ai rétorqué que le Père Noël n’avait rien compris en m’apportant un « jouet de fille » 🙂

Cela dit, mon préféré reste celui où, apprenant que 80 % des tâches ménagères sont assumées par les femmes, un homme s’indigne : « Et les 20 % restants ? Ki ki va s’en occuper ? » 😀

Disponible dans toutes les bonnes librairies, à la FNAC ou chez Amazon, ce petit livre mérite toute sa place dans votre bibliothèque.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

 

août 30, 2017

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.