L’urgence de raconter

7 jours pour tout se dire

7 jours pour tout se dire, un roman sur l’urgence de vivre écrit dans l’urgence de raconter. C’est la formule trouvée par une amie autrice à laquelle j’expliquais comment ce texte s’était emparé de moi. Au point de me faire mette en suspens le tome 3 de Putain de vacances ! Au point de ne rien publier sur ce blog depuis plus d’un mois et demi.

C’est la formule exacte.

L’histoire de Frédérique m’a totalement envahie et portée ces derniers temps. Aujourd’hui, elle est publiée. En numérique, au prix de lancement de 0,99 € jusqu’à ce soir (2,99 € par la suite). En papier, à 15,00 € (plus frais de port si vous me le commandez directement).

Jamais jusqu’à présent, je n’avais ressenti une telle urgence d’écrire. Jamais je n’avais mis autant de moi dans un roman (et pourtant, c’est bel et bien une fiction : je suis en parfaite santé !). Jamais je n’ai été aussi fière et heureuse du résultat 🙂

Les premiers retours sont extrêmement bons et me font chaud au cœur.
« C’est un livre que je ne risque pas d’oublier ».
« Aucun texte ne m’a jamais autant appelée à Vivre ».
« Je suis bluffée que le style, les mots, aient réussi à rendre beau un sujet aussi difficile. »
« Ceci est une histoire qui va vous en faire voir de toutes les couleurs et vous amener à vous poser de bonnes questions sur votre propre existence. »

Car oui, la mort fait partie de la vie et la regarder en face peut nous faire du bien 🙂

En tout cas, maintenant, j’ai retrouvé toute la sérénité nécessaire pour retrouver Marc et Manon en Vendée et j’espère pouvoir vous proposer la suite de leurs aventures avant la fin de l’été.

Je dis bien « j’espère », parce que justement, tout à l’heure, une nouvelle idée de texte est soudainement apparue… 😀

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

juin 23, 2019

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.