Avec elle et Sans elle

Avec elle et Sans elle

Eh oui, pour une fois, ce ne sera pas « avec ou sans », mais bel et bien les deux ensemble : Avec elle et Sans elle. Grâce à deux autrices géniales, que sont Solène Bakowski et Amélie Antoine.

Ces deux-là, j’ai lu (et continuerai à lire) tous leurs livres et je n’ai jamais été déçue. Alors, quand j’ai découvert qu’elles avaient imaginé un projet fou, il ne m’a pas fallu longtemps pour plonger… et adorer 🙂

L’idée est simple : à partir d’une même situation initiale, raconter deux histoires différentes. Deux histoires qui prennent naissance dans un détail. Un détail qui fait tout basculer.

Un lacet défait, que l’on prend le temps de refaire dans un cas, que l’on laisse tel quel dans l’autre.

Voici le début de la présentation, qui est commun aux deux :

Il était une fois une famille heureuse et unie.
Des jumelles de six ans qui se ressemblaient comme deux gouttes d’eau.
Des enfants fusionnelles qui grandissaient ensemble et s’adoraient.

Ensuite, tout change.

Avec elle, de Solène Bakowski

Avant de se jalouser et s’empoisonner.
Il était une fois deux fillettes inséparables.
Pour le meilleur, ou pour le pire ?

Sans elle, d’Amélie Antoine

Jusqu’à un soir de feu d’artifice où l’une d’elles se volatilise brutalement.
Il était une fois deux fillettes inséparables.
Jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’une.

Chacune a écrit son propre livre, sa propre histoire. Pourtant, à la lecture, il est difficile de différencier le style de l’une de celui de l’autre. À croire que d’avoir construit à deux la trame de l’ensemble, elles ont réussi, elles aussi, à devenir jumelles 🙂

Dans les deux cas, les relations entre les différents membres de la famille, notamment les deux sœurs, sont admirablement bien disséquées. Les émotions plus que palpables. Et intenses.

Autant vous prévenir quand même : dans les deux cas, ça finit mal. Et vous risquez fort d’avoir mal au ventre.

Si vous avez envie de lire quelque chose de drôle et de léger, il vaut mieux passer votre chemin. Mais si vous vous intéressez à la noirceur qui se cache à l’intérieur des existences, même les plus lisses vu de l’extérieur, allez-y, plongez ! Et surtout, lisez les deux.

Ensuite, pour vous alléger un peu après lecture, allez donc faire un tour sur les pages Facebook de Solène et Amélie : elles y ont publié une série de vidéos à mourir de rire 🙂

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Soutenez-moi sur Tipeee

janvier 13, 2018

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.