Le Choc de la haine

Roman

Parution en 2017
Disponible en numérique (sur Kindle) et au format papier (via CreateSpace) – 270 pages

Acheter en numérique (2,99 €)

Acheter en papier (17,00 €)

 

Couverture Le Choc de la haine

Présentation :

Elles ont grandi entourées d’amour ; elles vont découvrir la haine.
Rentrée 2012 : Louise et Chloé entament leurs études à Montpellier. Contrairement à leurs mères et grand-mères, amies depuis toujours elles ne peuvent pas se voir. Tout les oppose. C’est épidermique : l’une ne comprend rien à l’art, l’autre ne supporte pas le cartésianisme des surdoués.
Pourtant, toutes les deux vont se lier d’amitié avec des jeunes gays. Et se passionner, avec leurs familles respectives, pour les discussions autour du mariage pour tous.
Comment les jeunes filles vont-elles réagir au déferlement de haine que cette nouvelle loi entraîne dans son sillage ?

Le Choc de la haine est le dernier tome d’une trilogie. Il fait suite au Frisson de la liberté et au Poids de la colère.

 

Un petit extrait (mais vous pouvez aussi télécharger celui proposé par Amazon) :

À vrai dire, depuis toujours ou presque, le simple fait de se trouver en présence de Louise suffisait à agacer Chloé. Pour ne pas dire plus.

Agacer, énerver, mettre en boule, exaspérer, faire exploser… Selon l’humeur et les jours, tout était possible. Pourtant, leurs mères étaient les meilleures amies du monde. Leurs grands-mères aussi. La logique aurait donc voulu qu’elles aussi s’entendent à merveille.

Mais la logique, c’était l’affaire de Louise. Pas la sienne.

Cette petite conne l’avait toujours fait chier. Avec sa façon de la regarder fixement sans rien dire. Comme si elle ne la trouvait pas assez intelligente pour lui adresser la parole.

Le vrai problème, c’était ça : l’intelligence de Louise. Accessoirement celle de Jules. Dont on avait bassiné les oreilles de Chloé pendant des années. Depuis que le père de Louise avait détecté des « prédispositions » chez sa fille. Elle avait alors trois ans et Chloé quatre. Cette dernière n’avait jamais oublié la scène.

 

Premier commentaire sur Amazon :

« Ce troisième tome est mon préféré, car il conclut merveilleusement cette épopée et le destin de ces deux familles et de leur entourage.
Que de chemin parcouru !
À travers les différentes générations, on remarque combien il a pu sembler long, ou rapide c’est selon. Qu’il fut souvent difficile, mais toujours passionnant.
Mais, attention comme le dit Simone : restons vigilants ! « 

Emérance Auvergne – Top 1000 commentateur

 

Acheter en numérique (2,99 €)

Acheter en papier (17,00 €)