Bilan à deux semaines

 

Suites possibles
Voilà deux semaines que Le chat a fait son entrée dans le vaste monde. J’ai sauté de la plateforme et connu le grand frisson. Avec beaucoup d’excitation et d’attente pour voir si mon histoire allait plaire aux lecteurs…

Et maintenant ?

Le grand rush du lancement officiel a fait long feu ; le nombre de ventes journalier en numérique a nettement diminué (il est vrai que le prix a augmenté) ; néanmoins il ne se passe pas un seul jour sans qu’au moins un nouveau lecteur fasse l’acquisition du chat.

Comme tous les auteurs, je surveille la trajectoire de mon livre. Je regarde son classement dans la boutique Kindle d’Amazon ; je lis les commentaires qui sont publiés par les lecteurs…

Pour l’instant, il y en a 12. Et ils sont tous positifs.

Cela me fait bien sûr plaisir… mais plus le temps passe, plus leur nombre augmente, et plus cela commencerait presque à m’inquiéter ! Il n’est pas possible que Le chat plaise à tout le monde

Tôt ou tard, un commentaire négatif, voire assassin, finira bien par arriver. J’essaie de m’y préparer, même si je sais d’expérience qu’on ne l’est jamais vraiment 🙂

Dans la « vraie vie » aussi, je reçois des commentaires. Des appréciations. Des remarques. Je découvre les interprétations des uns et des autres.

Certains s’imaginent que mes personnages sont des personnes réelles… et tiennent absolument à trouver qui est qui. Ils perdent leur temps, mais ce n’est pas la peine de le leur dire : ils ne me croiraient pas !

D’autres font des supputations sur la suite de l’histoire qui me donnent parfois des pistes nouvelles.

La fin de la trilogie n’est pas écrite. J’ai bien mon idée sur comment tout cela va finir, mais je me laisse aussi la possibilité de modifier la fin de l’histoire. Parce que mon écriture est vivante et que comme tous les êtres vivants elle évolue.

Parfois d’une façon qui m’étonne moi-même ! Alors, rendez-vous dans quelques mois pour lire la suite 😉

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

juillet 15, 2014

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.